Conférences de François Harvey (Montréal)

« Le Québec et les cultures autochtones » au 12 juin 2024, et « Hubert Aquin, du politique au poétique » au 13 juin 2024

Foto François Harvey


Lors de son séjour de deux semaines (du 8 au 21 juin 2024) à l’Université d’Innsbruck, François Harvey, professeur-chercheur au Cégep Édouard-Montpetit à Montréal, donnera deux conférences :
Le 12 JUIN, pour sa conférence « LE QUÉBEC ET LES CULTURES AUTOCHTONES », François Harvey s’intéressera aux stigmates coloniaux qui déterminent les littératures autochtones du Québec et dont rend compte l’autrice Nathasha Kanapé Fontaine dans son recueil Bleuets et abricots (2016) où elle met en relation les cultures innue et québécoise.
Le 13 JUIN, « HUBERT AQUIN, DU POLITIQUE AU POÉTIQUE : LA VIE ET MORT D'UN COLONISÉ » portera sur le parcours biographique, littéraire et politique d’Hubert Aquin, auteur phare de la Révolution tranquille, dont il analysera plus spécifiquement la pensée politico-esthétique au moyen des théories postcoloniales.


François Harvey est l’auteur d’une thèse de doctorat portant sur les relations génériques et médiatiques dans les œuvres d’Hubert Aquin et d’Alain Robbe-Grillet. Il a enseigné la littérature québécoise à l’Université de Montréal et à l’Université du Québec à Montréal, et il a rempli les fonctions de lecteur de français à l’Université Ludwig-Maximilian de Munich, où il a donné des cours de cinéma et d’histoire culturelle du Québec. Après un premier stage postdoctoral en Allemagne (FQRSC), au cours duquel il s’est penché sur les rapports postcoloniaux qu’entretient la littérature québécoise avec les modèles d’écriture européens, il a effectué un second stage postdoctoral au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal où il a préparé une édition critique des téléthéâtres d’Hubert Aquin (CRSH) qui a paru à l’été 2017.

Il a collaboré à plusieurs revues savantes, dont Poétique, Voix et images, Études littéraires, Études françaises, Québec Studies et Études francophones. En 2011, il a publié un livre intitulé « Alain Robbe-Grillet : le nouveau roman composite » et en 2021 une édition commentée des pièces de théâtre d’Hubert Aquin. Il a également fait paraître en 2023 une étude titrée « Portraits d’un suicidé » où il analyse la monumentalisation de la figure aquinienne à l’occasion de sa mort. Il publiera, en 2024, les actes du colloque international qu’il a co-organisé : « Thanatographies : (re)penser la mort en littérature ».
Enseignant au Cégep Édouard-Montpetit à Montréal, il prépare la biographie d’Hubert Aquin (CRSH).

Sa présence au Centre d’études canadiennes de l’Université d’Innsbruck a été rendue possible grâce au programme de mobilité de la fédération des cégeps du Québec, à la fondation du Cégep Édouard-Montpetit et à une subvention de recherche du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

 

« Le Québec et les cultures autochtones.
Natasha Kanapé Fontaine (écrivaine innue) et son recueil de poésie Bleuets et abricots (2016) »

Le 12 juin, 13h45-15h15, salle de conférence 40136, tour « GEIWI », 1er étage

« Hubert Aquin, du politique au poétique : vie et mort d’un colonisé »
Le 13 juin, 17h15-18h45, salle 12/01G100, bâtiment Ágnes-Heller-Haus

Nach oben scrollen