Staat-Religion-Gesellschaft-Titelbild

06/12/2021, 18h : Respecter les cultures ou libérer l'individu ? (conférence/débat)

Respecter les cultures ou libérer l'individu ?
Stéphanie Hennette-Vauchez (Université Paris Nanterre) et Vincent Valentin (Sciences Po Rennes)

Conférence/débat dans le cadre de la série de manifestations État · Religion · Société des Pôles pays de l'Université d'Innsbruck 

Plus d'informations ici

 

Lundi 06/12/2021 à 18h00 (MESZ/UTC+2), en ligne 

Modération : Anton Pelinka (Université d'Innsbruck)
Langues : français/allemand 
Organisateurs : Pôle interdisciplinaire d'études françaises en coopération avec l'Institut français d’Autriche/l'Ambassade de France en Autriche
Lieu : en ligne (lien Zoom : https://zoom.us/j/93139292812?pwd=SHMvbUY0Wmd6K2loSFJoYmpFZWdaZz09, Code : Innsbruck)

 

En France comme ailleurs, la diversification religieuse de la société suscite des tensions et des anxiétés. Le cadre juridique et politique de la laïcité, dont l’histoire est longue, est massivement mobilisé dans le débat public depuis la fin des années 1980. Le sens qui lui est prêté évolue considérablement ; en particulier, à l’ancienne exigence de neutralité religieuse pesant sur les autorités publiques tend aujourd’hui à s’ajouter, dans un nombre croissant de configurations, une exigence de neutralité des personnes privées. Ce faisant, des objectifs politiques formulés en termes de lutte contre le « communautarisme » ou le « séparatisme » soulèvent d’importantes questions, tant juridiques que politiques.


Stéphanie Hennette-Vauchez et Vincent Valentin proposent de rappeler les principaux moments et les principales caractéristiques des transformations du sens ainsi prêté à la laïcité dans le débat politique et juridique des quarante dernières années, avant d’en tirer quelques pistes de réflexion sur les rapports entre liberté individuelle et liberté religieuse.


Intervenants

Stéphanie Hennette-Vauchez est professeur de droit public à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense depuis 2010 ; directrice du CREDOF (Centre de recherches et d'études sur les droits fondamentaux) depuis 2015 ; spécialiste, entre autres, du droit de la bioéthique, de l'homme - théorie critique, de la non-discrimination et de la laïcité et de la liberté religieuse. 

Vincent Valentin est professeur de droit public à Sciences Po Rennes et spécialiste reconnu de la laïcité dans les démocraties contemporaines et de la pensée libérale ; auteur de nombreux ouvrages sur le néolibéralisme, le mouvement libertaire, la philosophie politique et la définition juridique de la laïcité. 

 

Co-discussion

Kristina Stöckl est professeur et directrice du département de sociologie de l'Université d'Innsbruck. Ses recherches s’articulent autour de la sociologie des religions et de la sociologie politique :  les questions des systèmes de connaissances et de valeurs, du pluralisme et des conflits. Elle s'intéresse aux dynamiques transnationales dans la politisation des droits de l'homme. Son domaine de prédilection est l'orthodoxie russe, la religion et la politique en Russie.

Wolfgang Palaver est professeur de pensée sociale chrétienne à la faculté de théologie de l'Université d'Innsbruck et a dirigé de 2006 à 2012 le groupe de travail « Religion - Politique – Violence » de la Österreichische Forschungsgemeinschaft. Ses recherches portent sur la violence et de la religion, ainsi que sur questions touchant à la démocratie, le populisme et le nationalisme.

Nach oben scrollen