Structure de l‘entrée    


Quelle structure présentent les entrées de la base de données ?


À l’intérieur d’une entrée, les langues sont toujours affichées dans l’ordre suivant :

 

allemand – anglais – espagnol – français – italien

 

Sans tenir compte des langues avec lesquelles vous travaillez personnellement dans la base de données, le placement des langues se conforme à cet ordre. Votre langue maternelle n’est donc pas dans tous les cas la première langue affichée.

 

La structure de l’entrée est la même dans toutes les langues, ce qui permet de comparer plus facilement les informations sur les termes dans les différentes langues, afin que les utilisateurs puissent avancer dans leur processus d’apprentissage.

 

On a renoncé à indiquer les sources d’où on a pris les informations pour que la structure de la base de données reste claire.

 

La structure de l’entrée en détail :

 

En français :                            (voir aussi : en Allemand, en Anglais, en Espagnol, en Italien)

aufbau fr

Terme principal : Le terme principal est marqué par l’abréviation de la langue respective (DE (allemand), EN (anglais), ES (espagnol), FR (français), IT (italien)) en caractères gras. Dans l’exemple présenté ci-dessus, le terme principal est « vinification ». C’est la dénomination qui est utilisée le plus souvent dans la langue respective pour l’objet ou l’activité désignés.

 

Indications grammaticales : Les indications grammaticales se trouvent directement après le terme principal. Ces indications diffèrent selon la catégorie grammaticale du terme:

 

  • Substantif : Un substantif (par exemple « vinification ») a les caractéristiques grammaticales suivantes: article (en français le, la, l’). Après cela, il y a l’indication du genre en italiques (en français: n.f. = substantif féminin, qui exige l’article la,ou l’ devant un mot qui commence avec une voyelle, n.m. = substantif masculin, qui exige l’article le,ou l’ devant un mot qui commence avec une voyelle;en allemand, il y a aussi l’abréviation n.n. = substantif neutre, qui exige l’article allemand das) et enfin, entre parenthèses, le pluriel du terme. Certains termes n’ont pas de pluriel. Dans ce cas, entre parenthèses figure l’indication : seulement au singulier. Si le terme principal est déjà au pluriel, il existe seulement le pluriel et entre les parenthèses figure l’indication : seulement au pluriel.
  • Verbe : Pour les verbes (par exemple « vinifier »), on retrouve seulement l’information verbe entre parenthèses derrière le terme principal (en allemand  : Verb ; en anglais  : verb ; en espagnol : verbo ; en italien : verbe).
  • Adjectif : Pour un adjectif (un terme qui précise les caractéristiques d’un substantif, par exemple « dur ») on retrouve seulement l’information adjectif entre parenthèses derrière le terme principal (allemand : Adjektiv ; anglais : adjective ; espagnol : adjetivo ; italien : aggettivo).

 

DEF : Cette abréviation signifie « définition ». Pour une meilleure compréhension, à l’intérieur des définitions, il y a des liens supplémentaires (en lettres rouges) vers d‘autres termes qui disposent aussi d’une entrée dans la base de données. En cliquant sur ces liens, on est automatiquement renvoyé aux entrées correspondantes.

 

Termes ayant la même signification : Parfois, une notion est représentée par différentes dénominations qui ont la même signification. On distingue :

 

  • Synonyme : Terme ayant la même signification, parfois avec des restrictions régionales (p.ex. en allemand : Synonym, österreichisch (synonyme, allemand autrichien)).
  • Forme courte : Terme ayant la même signification, mais sous une forme abrégée (p.ex. « fermentation » est la forme courte de « fermentation alcoolique »).
  • Forme longue : Terme ayant la même signification, mais sous une forme plus longue (p.ex. « fermentation alcoolique » est la forme longue de « fermentation »).
  • Verbe : Si le terme principal est un substantif, on indique parfois le verbe correspondant (p.ex. vinification (substantif) à vinifier (forme verbale)).
  • Substantif : Inversement, si le terme principal est un verbe, on indique parfois le substantif correspondant.

 

NOTE : C’est le champ pour les notes, où on spécifie les particularités du terme en question, qui peuvent être des formules de conversion en d’autres unités de mesure comme dans l’entrée « degré Oechsle », ou bien des restrictions régionales dans l’utilisation d’un terme etc.

 

LINKS (relations conceptuelles): Dans ce champ, vous trouvez les liens vers des termes associés. Si vous cliquez sur un des termes associés, vous êtes directement renvoyé à l’entrée correspondante. Il y a des « degrés de parenté » différents (des relations conceptuelles qui, pour une meilleure visualisation, peuvent aussi être affichées sous la forme d’un système conceptuel – cliquer sur le mot « Hilfe » (allemand pour « aide »)).

En principe, chaque terme doit avoir au moins une relation conceptuelle avec un terme associé qui doit aussi à son tour renvoyer au terme initial.

 

Exemple :

 

Égrappoir est lié à égrapper par la relation conceptuelle « utilisé pour ». Si on ouvre l’entrée égrapper, on remarque qu’il y a (entre autres) la relation conceptuelle « utilisation de » qui renvoie à égrappoir.

 

Vous pouvez consulter les corrélations dans le tableau suivant :

utilisé pour

Ex.: égrappoir à utilisé pour: égrapper

utilisation de

Ex.: égrapper à utilisation de: égrappoir

phase(s) de production

Ex.: transformation du raisin à phase de production: égrapper

phase(s) de production de

Ex.: égrapper à phase de production de: transformation du raisin

type

Ex.: vinification à type: vinification du vin blanc

type de

Ex.: vinification du vin blanc à type de: vinification

lieu

Ex.: vinification à lieu: cave à vin

lieu pour

Ex.: cave à vin à lieu pour: vinification

caractéristique

Ex.: goût à caractéristique: frais

caractéristique de

Ex.: frais à caractéristique de: goût

sous-produit

Ex.: soutirer à sous-produit: lie

sous-produit de

Ex.: lie à sous-produit de: soutirer

partie

Ex.: présentation de la bouteille à partie: fermeture

ensemble

Ex.: fermeture à ensemble: présentation de la bouteille

conditionne

Ex.: vin effervescent à conditionne: méthode traditionnelle

condition pour

Ex.: méthode traditionnelle à condition pour: vin effervescent

renvoie (correspond à : voir aussi)

Ex.: botrytis à renvoi: botrytisé

renvoi

Ex.: botrytisé à renvoi: botrytis

produit

Ex.: marc à produit: eau-de-vie de marc

produit de

Ex.: eau-de-vie de marc à produit de: marc